Pauvre de moi…

mai 15, 2008 at 3:28

…certains événements de ces derniers jours ne me permettent pas d’assister à l’un des concerts de Laurie Anderson 😦

Tant pis, je me consolerai avec sa discographie

This is a great chance for me to put together a couple of decades of my favorite stories and songs. It’s wild to see them next to each other. They tell a whole different story. (Laurie Anderson)

 

Artiste connue pour ses expérimentations sonores et visuelles, Laurie Anderson est une figure incontournable de l’art contemporain et d’avant-garde. Après des études de sculpture et d’histoire de l’art, qu’elle enseignera un temps, elle fait ses premières performances dès la fin des années 60, avec une curiosité et une ouverture d’esprit rares. Il lui faudra attendre 1981 pour sortir des milieux underground new-yorkais et être enfin connue et reconnue du grand public : son single O Superman (for Massenet) atteint alors la deuxième place des charts américains, permettant à Laurie Anderson de travailler à des projets plus ambitieux, comme sa performance de huit heures United States en 1983 (à laquelle O Superman sera intégré) ou son film Home of the Brave en 1986.

Dans la foulée, elle travaillera avec de nombreux autres artistes, tels que William Burroughs, Peter Gabriel, Philip Glass ou encore Lou Reed, son compagnon de longue date et époux depuis peu.

 

Tour à tour vocaliste, vidéaste, poète ou violoniste, Laurie Anderson s’est vite faite une réputation d’artiste éclectique, tant par ses concerts où elle combine musique et conte que par ses installations visuelles et sonores. D’ailleurs, son intérêt pour les technologiques combinées à ses aptitudes techniques et artistiques firent d’elle la première artiste en résidence à la NASA en 2003. La même année, le Musée d’art Contemporain de Lyon et le Museum Kunst Palast de Düsseldorf lui consacrent une grande rétrospective.

 

Passant des arts visuels à la musique avec évidence et naturel, c’est en tant que musicienne que Laurie Anderson revient en Europe pour explorer deux décennies de chansons et d’histoires avec une sélection intitulée Stories from the elevator, Songs and stories 08.

Mardi 20 mai à 20h, Eglise St. Paul – Jakobstrasse – 52064 Aix-la-Chapelle (Allemagne) 

Mercredi 21 mai à 21h, Open Circuit – Pand Koloniale Waren – Koningin Astridlaan 85, 3500 Hasselt

Publicités

Entry filed under: En chair et en os.

100 ans, ça se fête… Même pas peur !


Articles récents


%d blogueurs aiment cette page :