Une petite musique de film : Shaft

novembre 21, 2008 at 10:34

Dimanche soir dans l’émission Première Séance,

Une petite musique de film se penchera sur

Invité par la MGM à composer la musique de « Shaft », Isaac Hayes s’attendait à pouvoir interprèter le superflic black & beautiful, mais le rôle était déjà pris. C’était sans compter que sa partition allait voler la vedette à Richard Roundtree, avec ses guitares wah wah, ses rythmes funky, ses cordes caressantes et cette voix d’une puissance dévastatrice qui, quelques décennies plus tard, fit le bonheur des fans de « Southpark ».

Isaac Hayes séduit la production avec trois premiers titres (dont l’irrésistible « Theme from Shaft ») et composa le reste de la bande originale en deux mois, alors qu’il était en tournée. À son retour, il réunit le groupe The Bar-Kays et enregistra toutes les parties rythmiques en une journée, les orchestrations le lendemain et les voix le surlendemain.

N’étant pas satisfait des conditions techniques offertes par la MGM, le musicien ré-enregistra le tout dans les studios du mythique label Stax.

Dès sa sortie, en été 1971, le double-album de « Shaft » se hissa en tête des hit-parades, restant soixante semaines au Billboard américain. L’année suivante, il emporta trois Grammy Awards (meilleure musique de film, meilleurs arrangements instrumentaux et meilleure prise de son en non-classique) et l’Oscar de la meilleure musique de film. Isaac Hayes devint ainsi le premier Noir non-acteur à obtenir cette haute distinction.

Standard de la musique afro-américaine, de la musique de film et de la musique tout court, « Shaft » reste un album incontournable… sauf si l’on déteste la guitare wah-wah !

Publicités

Entry filed under: Une petite musique de film.

Lost in translation L’antre de la folie


Articles récents


%d blogueurs aiment cette page :