L’antre de la folie

novembre 24, 2008 at 11:12 3 commentaires

two-little-pigs

Derrière cette porte se trouve le secret le mieux gardé de La Médiathèque. Tenu par deux individus peu fréquentables, l’antre regorge de trésors cachés…

C’est là, sous l’œil vigilant de mes fournisseurs, que je me procure les substances acoustiques qui m’aident à vivre dans ce monde de fous.

Dès ses premiers pas dans la pièce sombre et hostile, le visiteur est accueilli par une musique de beatnik à défriser l’afro le plus crépu. Les gardiens du Temple, penchés sur leur travail de Titan (trier, encoder, faire circuler leur marchandise), profitent de ces visites à l’improviste pour mettre discrètement sous le nez du pauvre fou assez inconscient pour pénétrer ce lieu de débauche toutes sortes de nouveautés pop, rock ou electro francophones et internationales, ne faisant qu’aggraver son addiction pourtant déjà bien entamée.

C’est là que j’ai découvert, entre autres, « Triple Rock » de Dosh, « Dystopia » des Midnight Juggernauts, « Where You Go I Go Too » de Lindstrøm et la bande originale de « Wild Tigers I have known« , parfois même sur les conseils des deux cerbères qui profitent de ma faiblesse et de ma dépendance pour m’y enfoncer davantage. À ce rythme-là, je ne suis pas prête de décrocher !

François, Philippe : on vous aime 🙂

Publicités

Entry filed under: Les coulisses.

Une petite musique de film : Shaft Une petite musique de film : Caméra-etc.

3 commentaires

  • 1. sunalee  |  novembre 24, 2008 à 2:19

    C’est vrai que sur ma porte, il n’y a pas grand chose à photographier !

  • 2. Mademoiselle Catherine  |  novembre 24, 2008 à 2:23

    …et encore, je n’ai photographié que l’extérieur de leur tanière 😉

    Par contre, chez toi, il y a des Hello Kitty qui font coucou à Enid – ça vaut bien un gros Elvis qui boit de la bière !

  • 3. sunalee  |  novembre 24, 2008 à 3:05

    C’est vrai, on peut faire toute une mise en scène de « little people ».


Articles récents


%d blogueurs aiment cette page :