Electrock’n’roll

décembre 1, 2008 at 11:28 7 commentaires

Voici une suite à ma liste visant à faire entrer l’electro dans les oreilles des néophytes, avec l’esprit punk, rock, disco revisité. On ne réfléchit pas, on ne cherche surtout pas à comprendre, on lève les bras et on profite de l’instant. Comme quoi, le bonheur, c’est parfois simple comme bonjour.

La preuve par cinq (à voir en concert, si possible) :

Mylo, « Destroy rock & roll » (2004)

Avec son manifeste sous forme de bras d’honneur, Mylo a fait l’unanimité quand il est sorti de son trou écossais : « Pure dancefloor-destroying perfection » selon Q Magazine, sacré album du mois par différents titres de presse, spécialisés ou non, « Destroy rock & roll » a dépoussièré le genre et s’est retrouvé au sommet des hit-parades grâce, entre autres, au bootleg mixant « Doctor Beat » de Miami Sound Machine avec son « Drop the Pressure ».

Justice, «  » (2007)

Ils se moquent de tout, ils ne respectent rien, et voilà une raison suffisante pour que je les adore ! Non content d’avoir remis la techno dans les cours d’écoles, le duo français insuffle à ses concerts du gros son lourd qui tache, dans la plus pure tradition heavy metal, se moquant des conventions au point de livrer au (trop) sérieux label Fabric le mix le plus couillu de tous les temps. L’album fut refusé parce qu’il ne « correspondait pas aux standards habituels » du label (ah ! la politesse anglaise !). Pour retrouver dans votre salon toute l’énergie de ces deux branleurs de haut vol, un live (CD + DVD) vient de sortir chez Ed Banger.

Datarock, « Datarock » (2007)

Depuis toujours (ou presque), la ville norvégienne de Bergen livre un nombre incalculable d’artistes souvent recommandables, de Henrik Ibsen à Röyksopp en passant par Edvard Grieg et Kings of Convenience. Datarock n’y échappe pas et livre avec son album éponyme une belle macocoille de styles (pour en savoir plus, c’est par ici).

Calvin Harris, « I created disco » (2008)

Avec cet album sautillant, on attendait de voir ce que Calvin Harris valait sur scène, et – nondîdjû – nous ne fûmes pas déçus : aux dernières Ardentes (où il remplaçait M.I.A.), il m’a littéralement fait retomber en adolescence. Les bras en l’air, j’ai hurlé ses paroles jusqu’à en être aphone avant de quitter le concert avec un sourire qui ne m’a pas quitté de la soirée. Mademoiselle dit merci !

Midnight Juggernauts, « Dystopia » (2008)

Je ne reviendrai pas sur mon album de l’été. Libre à vous d’aller voir ici tout le bien que je pense de ce trio australien.

Publicités

Entry filed under: Le son, Les coups de coeur, Les listes.

Une petite musique de film : Caméra-etc. Porno intello

7 commentaires

  • 1. madeleinemiranda  |  décembre 1, 2008 à 8:19

    Merci pour ces découvertes! Bon, je ne suis pas très « musique », mais c’est toujours intéressant de découvrir des groupes!

  • 2. Mademoiselle Catherine  |  décembre 2, 2008 à 9:59

    Tout le plaisir est pour moi!
    (entre « mademoiselles », on peut bien s’entraider un peu…)

    Si mes coups de cœur partent un peu dans tous les sens, c’est normal : je ne suis pas « schizophrène musical » pour rien 🙂
    (ceci dit en passant, le terme provient de la chanson « Freestyle linguistique » de The Mighty Bop & E.J.M.).

  • 3. diane  |  décembre 3, 2008 à 12:53

    Le mix de JUSTICE est …. n’est pas … heuu ben on lève les bras, on assumme sa trentaine et on fait wouwouwouw yeah.

  • 4. Mademoiselle Catherine  |  décembre 3, 2008 à 4:16

    Exactement !

    Et puis, passer d’entrée de jeu des Sparks à Goblin via Rondo Veneziano, c’est quand même du grand art !

  • 5. diane  |  décembre 3, 2008 à 5:28

    rondo veneziano, ahh que de souvenir, ceci le grand jacques martin a du le faire aussi involotntairement avec son emission ciné le dimanche matin où on apercevait régulièrement des films fantastiques (je me souvient de critters, e.t. et de nunsploitation) et il a fait jouer rondo veneziano dans son émission du dimanche… et alors comme ça enfant vous regardiez ça … bien bien je vois… bon je sors

  • 6. Mademoiselle Catherine  |  décembre 4, 2008 à 10:30

    Putain… les souvenirs de trentenaires…
    On devient vraiment de vieux cons !

    Cela dit, je préfererais que mes mômes regardent « Critters » ou « Zombi » plutôt que le moindre journal télévisé… C’est quand même nettement moins malsain !

  • 7. diane  |  décembre 4, 2008 à 11:04

    et puis on apprend l’anatomie comparée c’est éducatif bon a part ça m’en vais écouter le reste des artistes de cet article au plus vite histoire de griller les neurones qu’il me reste… si c’est pour être un vieux con autant le faire en chantant comme disait sardou (aie pas frapper)


Articles récents


%d blogueurs aiment cette page :