Une petite musique de film : Sa Majesté Minor

mars 5, 2009 at 5:47

Après avoir traîné une sale crève pendant près de deux semaines, je reprends du service :

dimanche soir dans l’émission Première Séance,

Une petite musique de film se penchera sur

Pour son dernier film, Jean-Jacques Annaud a fait appel au compositeur Javier Navarrete. Tel un Philip Glass ou un Michael Nyman, l’Espagnol est un as de la narration musicale, donnant à cette comédie antique une couleur mi-folklore, mi-fanfare. Il fallait bien ça pour accompagner les aventures d’un homme-cochon, d’un satyre et de tout un petit peuple issu et inspiré des mythologies grecques.
C’est que, pour souligner subtilement et en musique des histoires fantastiques, Javier Navarrete est l’homme de la situation puisqu’il avait déjà travaillé main dans la main avec le cinéaste mexicain Guillermo del Toro sur les splendides et effrayants El Espinazo del diablo et El Laberinto del Fauno.
Ici, le compositeur est plus ludique, s’en donnant à cœur joie avec des instruments rarement présents au sein de l’orchestre, tels que lyre, flûte de pan, doudouk, cythare ou cymbalon. Enregistrées entre l’Espagne et la France, les sessions ont regroupé des musiciens d’horizons divers, mi-classique, mi-traditionnel, et l’ensemble fonctionne à merveille pour insister sur les ambiances oniriques, décadentes et hautes en couleur de cette comédie antique.

Publicités

Entry filed under: Une petite musique de film.

schizo fait sa promo ! Riding Along


Articles récents


%d blogueurs aiment cette page :