Une petite musique de film : The Amityville Horror

avril 2, 2009 at 10:45

Dimanche soir dans l’émission Première Séance,

Une petite musique de film se penchera sur

Amityville, dans la banlieue de New York. Le 13 novembre 1974, un jeune homme massacre toute sa famille dans un accès de démence. Quelque temps plus tard, la maison est mise en vente à un prix défiant toute concurrence. La famille Lutz s’y installe sans en connaître les antécédents. Elle la quittera 28 jours plus tard…

S’inspirant des événements de la tristement célèbre demeure située au 112 Ocean Avenue, The Amityville Horror de Stuart Rosenberg reste un film bigrement efficace 30 ans après sa sortie, et la bande originale de Lalo Schifrin n’y est pas pour rien.

Au départ de « chutes » destinées à L’exorciste de William Friedkin, mais rejetées à l’époque par le réalisateur, l’Argentin a signé une partition terrifiante et parfaitement en accord avec cette histoire de phénomènes paranormaux.

Les berceuses malsaines, envolées frénétiques et montées en puissance de Lalo Schifrin font partie intégrante du film, contribuant largement à la tension. Une tension qui donne la chair de poule, avec ou sans les images, car cette bande originale continue de faire frémir ses auditeurs et aura inspiré de nombreux compositeurs au fil des ans.

Publicités

Entry filed under: Une petite musique de film.

Sur le fil du rasoir La der des der


Articles récents


%d blogueurs aiment cette page :