Une petite musique de film : Body Love

avril 16, 2009 at 1:43 6 commentaires

Dimanche soir dans l’émission Première Séance,

Une petite musique de film se penchera sur

Membre fondateur de Tangerine Dream et Ash Ra Tempel dans les années 70, Klaus Schulze s’est distingué depuis à travers ses albums solo et ses musiques de film. Parmi elles, sa première bande originale – sans mauvais jeu de mots – pour un film érotique de Lasse Braun en 1977.

La bande son de « Body Love« , dont l’actrice principale n’est autre que Catherine Ringer (à une époque où elle tournait régulièrement dans des films comme « Lingeries intimes », « Provinciales en chaleur » ou « Petits trous vierges à explorer »), comprend trois longues plages électroniques hypnotiques à souhait, le musicien allemand prolongeant ainsi ses expérimentations sonores. Comme à son habitude, Klaus Schulze donne à ses instrumentaux le temps de se déployer petit à petit, avec sensualité et néanmoins avec pudeur. « Body Love » n’est d’ailleurs pas sans rappeler une pièce maîtresse de l’histoire de la musique électronique : l’épatant « E2-E4 » que son collègue Manuel Göttsching composera quatre ans plus tard.

Poursuivant son exploration des chemins de traverse, Klaus Schulze s’offre avec « Body Love » une petite parenthèse entre deux albums. Parenthèse dispensable pour certains critiques, enchantée pour d’autres…

Publicités

Entry filed under: Une petite musique de film.

Taxi ! schizo fait (encore) sa promo

6 commentaires

  • 1. dr frankNfurter  |  avril 17, 2009 à 12:12

    Il me semble en avoir déjà entendu parler de cet album via un blog anglophone… sauf que forcément, j’aurais presque envie de rajouter le site n’étant pas rédigé par un francophone, le blog ne nous avait pas informé de la présence de Catherine Ringer lol

    Sinon chez Schulze, je connais surtout (et finalement on est pas si loin du cinéma ;-)), son adaptation sonore du livre d’Herbert, Dune, sorti quelques années avant le film de Lynch (1980-1981 qqch comme ça, à froid, sans vérifier)

  • 2. Mademoiselle Catherine  |  avril 20, 2009 à 10:19

    C’est toujours un peu difficile de s’y retrouver dans sa discographie, car le monsieur est méchament prolifique…

  • 3. dr frankNfurter  |  avril 20, 2009 à 10:31

    tu m’étonnes XD
    Aussi facile à suivre qu’un Zorn 😛

  • 4. Mademoiselle Catherine  |  avril 20, 2009 à 4:13

    ..ou un Zappa…

  • 5. dr frankNfurter  |  avril 20, 2009 à 4:43

    hey bien joué mademoiselle!! J’hésitais entre les deux!
    Mais citer John Zorn, ça fait plus snob 😛

  • 6. Mademoiselle Catherine  |  avril 21, 2009 à 8:33

    Tant que ça commence par « Z »…


Articles récents


%d blogueurs aiment cette page :