Une petite musique de film : 24 Hour Party People

avril 23, 2009 at 4:44 3 commentaires

Dimanche soir dans l’émission Première Séance,

Une petite musique de film se penchera sur

Inspiré par la scène mancunienne de la fin des années 70 au début des années 90, « 24 Hour Party People » de Michael Winterbottom reconstitue le Manchester de l’époque, ses groupes, ses concerts et ses soirées.

Avec l’aide précieuse de Tony Wilson, acteur incontournable de cette période, interprété ici par l’excellent Steve Coogan, l’équipe du film a fait revivre le mythe de la Factory et de la Haçienda autour desquelles gravitaient des groupes tels que Joy Division, Durutti Column, New Order et Happy Mondays.

Manchester sert de toile de fond à l’histoire de cette bande de potes qui finit par monter un label, puis une boîte, marquant durablement l’histoire de la musique pop. Devenue une véritable Mecque pour les clubbers d’Europe, la Haçienda ouvrit ses portes en 1982 et survécu par miracle jusqu’en 1997 grâce à l’audace de Tony Wilson et à l’aide financière du groupe New Order.

On ne le dira jamais assez : New Order ne perçut aucun centime de la vente de son fameux « Blue Monday ». Le maxi fut pourtant le plus vendu au monde, mais tous les bénéfices ont servi à éponger les pertes de la Haçienda…

Publicités

Entry filed under: Une petite musique de film.

schizo fait (encore) sa promo Une voix s’est tue

3 commentaires

  • 1. dr frankNfurter  |  avril 23, 2009 à 5:11

    « On ne le dira jamais assez : New Order ne perçut aucun centime de la vente de son fameux “Blue Monday” »

    En effet, je le découvre! 😉

  • 2. Mademoiselle Catherine  |  avril 24, 2009 à 1:51

    Enfin… aucun centime sur la vente ! Je suppose (j’espère pour eux !) qu’ils ont quand même perçu leurs droits d’auteurs…

  • 3. dr frankNfurter  |  avril 24, 2009 à 3:13

    vi la précision était nécessaire XD


Articles récents


%d blogueurs aiment cette page :