Wrong ?

mai 4, 2009 at 3:20 3 commentaires

Pour commencer, je le dirai tout de go : j’attribue d’ores et déjà à « Sounds Of The Universe » de Depeche Mode le prix de la plus laide pochette de disques 2009. Mais peu importe le flacon, pourvu qu’on ait l’ivresse, et j’avoue que dès qu’il s’agit de la bande à Martin (parce que c’est quand même lui qui continue d’écrire la majorité des titres), je perds toute mon objectivité.

Bien que Dave Gahan ait une fois de plus réussi à imposer quelques unes de ses propres chansons, celles-ci font pâle figure comparé aux textes de Gore. Parolier hors pair, véritable poète des temps modernes, il n’a pas son pareil pour trouver le mot juste et émouvoir jusqu’à la moëlle en abordant des sujets à première vue banals.

Cela dit, et malgré la grande qualité de l’ensemble, « Sounds Of The Universe » sonne un peu trop eighties à mon goût. Et on est très, très loin de la claque « Violator » et de la puissance de « Ultra ».

Question de production ? Peut-être…

Là où le groupe avait travaillé main dans la main avec Flood a.k.a. Mark Ellis (U2, Nine Inch Nails, PJ Harvey…) pour « Violator » et le génial Tim Simenon alias Bomb The Bass pour « Ultra« , il retrouve ici Ben Hillier après l’efficacité prouvée sur « Playing the Angel« .

Pourtant, ce coup-ci, j’avoue la mort dans l’âme que le résultat ne me convainc pas. Les harmonies ont beau être magistrales et les arrangements hyper bien foutus, je fais quand même une petite prière pour que Martin Gore nous concocte très vite un de ces albums de reprises dont il a le secret (car je suis plutôt Martin que Dave… ça vous étonne ?).

Il n’empêche que « Sounds Of The Universe » reste très au dessus de la grande majorité des productions musicales actuelles – n’est pas Depeche Mode qui veut !

Et puis, y’a pas à dire : ces trois mecs-là ont quand même la classe !

(par contre, le morceau caché, ils auraient pu se le garder…)

Publicités

Entry filed under: Le son.

Une petite musique de film : Morvern Callar Une petite musique de film : Son de Mar

3 commentaires

  • 1. dr frankNfurter  |  mai 4, 2009 à 3:44

    Ah ça… pour être fade la production de SOTU, elle est… haut la main…

  • 2. Mademoiselle Catherine  |  mai 5, 2009 à 9:45

    C’est d’autant plus triste qu’en 30 ans de carrière (à peu de choses près), on pourrait s’attendre à ce qu’ils s’y connaissent un tout petit peu…
    Et moi de me demander : pourquoi ne pas avoir à nouveau fait appel à Tim Simenon???

  • 3. dr frankNfurter  |  mai 5, 2009 à 10:25

    sachez ma chère mademoiselle qu’on est effectivement plusieurs à se poser la question du quid d’une telle production fadasse.
    De toute façon, connaissant un minimum les loulous et en particulier Gore, on se doute que ce polissage intensif à dégommer toutes traces d’aspérités est plus que volontaire. Et puis Gore est en plus dans sa période ultra pop (personnellement quand il a déclaré il y a qq temps qu’il était fan des MGMT… y’avait déjà quoi s’inquiéter quand à la future prod de SOTU)… et a arrêté les excès éthyliques… c’est peu être un détail mais DM et Gore n’ont jamais été aussi bon quand il y avait une tension autour d’eux.
    Du coup les « expérimentations » sonores n’avaient plus vraiment leur place. Et comme le groupe était satisfait de la prod du précédent… C’est d’autant plus frustrant lorsqu’on écoute les quelques extraits studio bruts issus du nouvel album…


Articles récents


%d blogueurs aiment cette page :