Une petite musique de film : It’s all gone Pete Tong

juin 11, 2009 at 2:55

Dimanche soir dans l’émission Première Séance,

Une petite musique de film se penchera sur

Lorsque le DJ Frankie Wilde devient sourd, son monde s’écroule – un monde fait de soirées coke, sexe & electro dans les boites de nuits et villas de luxe d’Ibiza. Réalisé en 2004 par le Canadien Michael Dowse, « It’s all gone Pete Tong » met en scène avec beaucoup d’humour la grandeur et la décadence d’un DJ-star.

Entrecoupé d’entretiens avec des Djs connus et reconnus, tels que Carl Cox, Tiësto et Pete Tong himself, « It’s all gone Pete Tong » est porté par une bande originale principalement électronique. La bande son comprend deux volets distincts, l’un dédié au jour, avec des titres plutôt calmes, l’autre à la nuit, avec des morceaux plus dansants.

Après une longue déchéance physique et morale, Frankie Wilde rencontre une alliée de taille en la personne de Penelope, sourde muette qui va lui apprendre à lire sur les lèvres, redonner goût à la vie et même donner l’envie de mixer à nouveau. Pour son come-back dans un grand club d’Ibiza, le DJ sourd a toute la jet-set locale a sa botte, à commencer par son agent, caricature parfaite du requin du show-business.

Fiction largement inspirée de la réalité, « It’s all gone Pete Tong » ne se contente pas de mettre en avant la musique électronique : sa bande originale comprend également de nombreux titres qui sont à mille lieues de la techno, tels que « Parlez-moi d’amour » par Lucienne Boyer ou le classique « Good Vibrations » des Beach Boys.

Publicités

Entry filed under: Une petite musique de film.

Une petite musique de politique Attention : âmes sensibles s’abstenir !


Articles récents


%d blogueurs aiment cette page :