Joie de vivre !

septembre 1, 2009 at 2:17

Comme j’ai la fâcheuse tendance à vouloir systématiquement garder le meilleur pour la fin, même au boulot, je ne dois pas m’étonner de déprimer quand je me lance à corps perdu dans des recherches autour de la tuerie de Polytechnique, Erzsébet Báthory et l’esthétique macabre au cinéma…

Vivement que j’enchaîne sur la pop canadienne et Claudine Beccarie !

Publicités

Entry filed under: L'image.

Le petit Robert Une petite musique de film : c’est reparti !


Articles récents


%d blogueurs aiment cette page :