Une petite musique de film : c’est reparti !

septembre 7, 2009 at 9:20

Pour la rentrée de l’émission Première Séance

(chaque dimanche de 20h à 22h sur La Première),

Une petite musique de film s’est penchée hier soir sur

Considérée comme la première musique narrative pour le cinéma, une partition de Camille Saint-Saëns accompagne les 18 minutes d’un film muet de André Calmette et Charles le Bargy en 1908. Les réalisateurs ayant remarqué que bon nombre de spectateurs étaient peu disciplinés lors des projection, ils eurent l’idée d’offrir au public un accompagnement musical de qualité afin d’étouffer les bruits de la foule… et de marquer avec « L’assassinat du Duc de Guise » un tournant décisif dans l’histoire du cinéma.

Camille Saint-Saëns, qui est alors au sommet de sa notoriété, compose une musique  pour cordes, vents, piano et harmonium, privilégiant des thèmes courts en adéquation avec l’intrigue et parfaitement synchronisée avec l’image. Une partition qui fera son effet puisque « L’assassinat du Duc de Guise » connaîtra un succès international.

« L’assassinat du Duc de Guise » se fera remarquer à plus d’un titre puisque c’est la première fois qu’un auteur de théâtre reconnu – Henri Lavedan, de l’Académie française – rédige un scénario et que des sociétaires de la très respectée Comédie française apparaissent sur grand écran, parmi eux Gabrielle Robinne, Albert Lambert et Charles Le Bargy, co-réalisateur du film.

La première projection de « L’assassinat du Duc de Guise » eut lieu salle Charas à Paris le 17 novembre 1908. Cent ans plus tard, la musique de film est plus présente que jamais, et la partition de Camille Saint-Saëns n’a pas pris une ride !

Pour aller plus loin, d’autres musique de films muets sont chroniquées ici.

Publicités

Entry filed under: Une petite musique de film.

Joie de vivre ! Bye Bye Sim


Articles récents


%d blogueurs aiment cette page :