Une petite musique de film : L’Au-Delà

octobre 28, 2009 at 12:38 4 commentaires

Dimanche soir, à l’occasion de la fête des morts,

Une petite musique de film (Première Séance) se penchera sur

Réalisé par Lucio Fulci en 1981, L’Au-Delà est devenu un film-culte du cinéma d’horreur, et sa musique n’y est certainement pas pour rien. Fidèle collaborateur du cinéaste italien, Fabio Frizzi a composé pour ce film une partition divinement terrifiante qui n’a pas pris une ride près de 30 après.

Dans la lignée de Frayeurs, leur collaboration précédente en 1980, L’Au-Delà voit à nouveau le compositeur travailler main dans la main avec le réalisateur : mélangeant avec talent voix, instruments classiques, électro-acoustiques et synthétiseurs, Fabio Frizzi a créé des ambiances lourdes qui épousent à merveille les images de Fulci et ajoutent à l’angoisse du sujet.

Avec ses thèmes aussi entêtants qu’inquiétants, la bande originale de L’Au-Delà est un véritable monument du genre, sans lequel le film fonctionnerait sans doute moins bien. Si les scènes d’ouverture et de clôture restent esthétiquement impressionnantes, la surenchère d’effets spéciaux en milieu de récit peut parfois sembler indigeste. Heureusement, cette débauche de sang artificiel et autres prothèses est largement contrebalancée par la partition intemporelle et pourtant résolument moderne de Fabio Frizzi.

Publicités

Entry filed under: Une petite musique de film.

Canada, mon amour Une petite musique de film : The Buddha of Suburbia

4 commentaires

  • 1. dr frankNfurter  |  octobre 28, 2009 à 3:44

    L’habitué que je suis y va de son comm’… même après avoir été jeté dans la boue du Canada (non je ne déforme pas la réalité et non je ne dramatise pas la situation, ce n’est pas mon genre ^^)

    Lucio Fulci… ah oui, on lui doit quand même du beaux nanars « 2072 les mercenaires du futur », « Conquest » et un peu « Zombi 3 » (qui est surtout le fruit du talent du grand Bruno Mattei)

  • 2. Mademoiselle Catherine  |  novembre 2, 2009 à 10:42

    …mais aussi le tout bon giallo qu’est « L’emmurée vivante »!
    (musique par Bixio-Frizzi-Tempera, comme de bien entendu…)

    Merci pour ta longue fidélité cher docteur!
    Heureusement que tu es là 🙂

  • 3. diane cairn  |  décembre 9, 2009 à 3:50

    dommage que la récente réédition cd ne comporte que la moitié des morceaux et merci aux gentils internautes qui ont compilés une intégrale avec les diférentes éditions cd/vinyls/extrait radio et la bo du dessin animé/bd qui en a été tiré.

  • 4. Mademoiselle Catherine  |  décembre 10, 2009 à 1:35

    Mon Dieu, ils en ont tiré un dessin animé???


Articles récents


%d blogueurs aiment cette page :