Une petite musique de film : Edward aux mains d’argent

novembre 12, 2009 at 4:21 2 commentaires

Dimanche soir dans l’émission Première Séance,

Une petite musique de film se penchera sur

Classique contemporain du cinéma fantastique, Edward aux mains d’argent reste aujourd’hui encore l’un des films les plus appréciés de Tim Burton. Depuis son premier long-métrage, Pee-Wee’s Big Adventure en 1985, le réalisateur est fidèle au compositeur Danny Elfman, musicien venu du rock qui connut ses premières heures de gloire au sein du Grand Magic Circus, puis du groupe Oingo Boingo.

Cinq ans après leur rencontre, Tim Burton offre à Danny Elfman un film à la hauteur de son talent après Beetlejuice et Batman : Edward aux mains d’argents, sorte de créature de Frankenstein des temps modernes affublée de ciseaux à la place des mains, est un conte débordant de bons sentiments pour lequel le compositeur s’est complètement lâché en écrivant une partition romantique et ludique à souhait pour chœurs et orchestre.

Partant de deux thèmes distinct, Danny Elfman a composé ici une véritable petite symphonie, laissant libre cours à son imagination. Les grandes envolées orchestrales cohabitent avec des mélodies plus simples inspirées des musiques d’Europe de l’Est et comédies musicales de Broadway, le tout saupoudré de ce qui deviendra au fil des ans la marque de fabrique du compositeur : les chœurs angéliques et percussions donnant à ses œuvres de faux airs de chants de Noël.

Devenu un compositeur incontournable, Danny Elfman avoue que Edward aux mains d’argent reste aujourd’hui encore l’une de ses musiques de film favorites, bien qu’il ait depuis eu l’occasion de travailler avec les plus grands, de Brian de Palma à Gus van Sant en passant par les séries télévisée Les Simpsons et Desperate Housewives.

Et, six ans avant Mars Attacks!,  le générique de fin était déjà interprété par Tom Jones.

Publicités

Entry filed under: Une petite musique de film.

Toute mon enfance ! Une petite musique de film : Angeli Bianchi… Angeli Neri

2 commentaires

  • 1. dr frankNfurter  |  novembre 12, 2009 à 5:31

    « Danny Elfman a composé ici une véritable petite symphonie, laissant libre cours à son imagination »
    C’est pas faux… même carrément vrai, dommage que comme son réalisateur, ce duo se soit perdu en chemin frôlant plus d’une fois la caricature voire l’auto-plagiat.

    « Et, six ans avant Mars Attacks!, le générique de fin était déjà interprété par Tom Jones »
    Oui mais dans Mars Attacks!, Tom est devenu entre temps l’ami des animaux ^^

  • 2. Mademoiselle Catherine  |  novembre 16, 2009 à 10:19

    Un fois de plus, je dois te donner raison. cela dit, on ne change pas une équipe qui gagne, et s’il est vrai que Elfman a tendance à toujours faire la même chose, il faut lui reconnaitre un style tout à fait personnel.
    Et puis, il s’était quand même pris au jeu du minimalisme à la Philip Glass sur la b.o. de « Standard Operating Procedure » du documentariste Erroll Morris >>> https://schizomusic.wordpress.com/2008/09/12/une-petite-musique-de-film-2/


Articles récents


%d blogueurs aiment cette page :