Une petite musique de film : Angeli Bianchi… Angeli Neri

novembre 19, 2009 at 4:54 2 commentaires

Dimanche soir dans l’émission Première Séance,

Une petite musique de film se penchera sur

Connu pour son tube planétaire Mah nà Mah nà repris aussi bien par Benny Hill que par le Muppet Show, l’Italien Piero Umiliani était avant tout compositeur de musiques de films. D’ailleurs, son fameux tube était extrait de la bande son de Svezia, Inferno e Paradiso, faux documentaire gentiment érotique sur la Suède sorti en 1968. En 1969, Piero Umiliani retrouve le réalisteur du film, Luigi Scattini, qui travaille alors sur un documentaire intitulé Angeli Bianchi… Angeli Neri. Si ce doc de type « mondo » se penche sur le satanisme, la sorcellerie et autres pratiques ésotériques, sa bande originale ne pourrait pas être plus éloignée du sujet puisqu’il s’agit en grande partie de chansons pop qui, pour la plupart, n’ont rien à envier aux comédies musicales de l’époque.

Parmi les chanteurs, on retrouve Shirley Hammer, le Cantori Moderni di Alessandro Alessandroni, ainsi que les grandes Nora Orlandi et Edda Dell’Orso dont les vocalises épousent à merveille les orchestrations de Piero Umiliani.

Si le film est fort heureusement retombé dans l’oubli, sa bande originale reste absolument irrésistible et offre un très bel aperçu des musiques pop sixties. En une heure et vingt-trois morceaux, vous passerez de la soul aux musiques psychédéliques via quelques ballades, chants traditionnels et percussions brésiliennes. Un beau voyage en perspective !

Publicités

Entry filed under: Une petite musique de film.

Une petite musique de film : Edward aux mains d’argent Une petite musique de film : Romeo is bleeding

2 commentaires

  • 1. dr frankNfurter  |  novembre 19, 2009 à 5:30

    Roh mais c’est vachement bien les docs de type mondo, du sensationnalisme en toc pour lubriques en manque d’émotions fortes… et puis de toute façon, fallait bien « s’informer » via ses réseaux cinématographiques, la télé de cette époque jouant encore les prudes!!! … mais celle-ci s’est rattrapée depuis, et de quelle manière…

  • 2. Mademoiselle Catherine  |  novembre 23, 2009 à 12:31

    …voilà sans doute pourquoi je m’en passe allègrement 😉
    Quant au « mondo », j’ai l’impression qu’il y avait à boire et à manger dans la production sixties et seventies. Sans doute qu’il y a quelques perles injustement méconnues…


Articles récents


%d blogueurs aiment cette page :