Une petite musique de film : Married to the Mob

décembre 3, 2009 at 2:46 5 commentaires

Dimanche soir dans l’émission Première Séance,

Une petite musique de film se penchera sur

Film injustement passé inaperçu lors de sa sortie en 1988, Married to the Mob de Jonathan Demme se penche sur le sort d’Angela, veuve d’un tueur de la mafia interprétée par Michelle Pfeiffer qui cherche à sauver sa peau et celle de son fils.

Comédie romantico-policière à la fois noire et haute en couleur, le film (traduit en français par Veuve mais pas trop) est accompagné d’une bande son eighties jusqu’au bout des ongles : outre sa musique originale composée par David Byrne, Married to the Mob rassemble des artistes tels que Sinéad O’Connor, Debbie Harry ou Brian Eno ainsi que quelques curiosités comme The Voodooist Corporation.

Quant à Chris Isaak, non content de contribuer à la bande originale, il s’offre également une petite et néanmoins importante apparition à l’écran, apportant ainsi sa modeste contribution à une galerie de portraits stupéfiante incluant, outre une Michelle Pfeiffer à contre emploi, Matthew Modine, Alec Baldwin et Dean Stockwell.

Depuis le succès de ses films Le Silence des Agneaux, Philadelphia et Rachel Getting Married, Jonathan Demme est devenu un réalisateur fréquentable, mais reste proche de ses racines. Il continue de clamer haut et fort son amour de la musique par le biais de clips vidéos et de concerts filmés, comme son récent Neil Young Trunk Show.

Publicités

Entry filed under: Une petite musique de film.

Une petite musique de film : Romeo is bleeding Y’a du neuf : des images qui bougent !

5 commentaires

  • 1. dr frankNfurter  |  décembre 4, 2009 à 12:18

    Tu feras gaffe la miss, mais la pochette de la BO n’apparait pas… enfin si, on croirait celle de l’excellent « Tri Repetae » d’Autechre 😉

    Je l’ai vu y’a tellement longtemps que je n’ai plus bcp de souvenir de ce film, hormis le fait d’avoir passé un bon moment… après un « Silence des Agneaux » glauque et un « Philadelphia » tire larmes, constater que Demme a auparavant œuvré dans la comédie, c’est un petit choc ^^

    A noter (hi hi hi), que dans « Veuve mais pas trop », on y décèle déjà la présence de Charles Napier… car on a tendance à le ramener à Russ Meyer mais le bon Charles fut aussi un acteur assez récurrent dans le cinéma de Demme (débuta dans « Dangereuse sous tous rapport »… avant de recevoir les joyeux coups de matraque du docteur Lecter…)

    Par contre, c’est pas pour dire, mais rho la la, elle cherche la demoiselle 😛
    « outre sa musique originale composée par David Byrne »… bah vi, pour rappel, qui a réalisé le film musical « Stop Making Sense » sur les Talking Heads? 😀

    Bon allez, ça va pour cette fois-ci, mais que ce genre d’oublis ne se reproduisent plus par la suite 😉

  • 2. Mademoiselle Catherine  |  décembre 4, 2009 à 12:21

    Ben oui, j’ai vu 😦
    Trop nul, le web 2.0! Enfin, c’est surtout WordPress qui fait ch**r. Depuis le début, j’ai que des problèmes…

    Je corrigerai plus tard. La, j’ai vraiment pas envie de m’énerver!

  • 3. dr frankNfurter  |  décembre 4, 2009 à 12:39

    ah bah ça fait plaisir, on laisse un comm’ riche et tout, et on retient quoi? seulement cette histoire de pochette, merci! 😛 😉

  • 4. Mademoiselle Catherine  |  décembre 4, 2009 à 4:46

    Mais tu laisses toujours des commentaires riches, tu le sais bien 😉
    C’est juste que je manquais de temps ce matin…
    En tous cas, l’histoire de pochette est réglée.

    Pour ce qui est du reste, je trouve que Demme est un cinéaste tout à fait atypique dans le paysage hollywoodien. Il semble en effet n’avoir aucune limite, ne rechignant pas non plus à réaliser des clips pour différents groupes qu’il aime bien.
    Et oui, bien sûr, ses docs musicaux !

  • 5. dr frankNfurter  |  décembre 4, 2009 à 6:05

    Ah oui, je voyais pas du tout une pochette de la sorte, assez cartoonesque… tu me diras, ça colle assez avec l’ambiance comique du film 😉


Articles récents


%d blogueurs aiment cette page :