Une petite musique de film : Continental Circus

décembre 10, 2009 at 2:59 1 commentaire

Dimanche soir dans l’émission Première Séance,

Une petite musique de film se penchera sur

Continental Circus fait partie de ces films-cultes – et donc forcément rares – issus du documentaire : tourné en 1969 par Jérôme Laperrousaz, alors âgé de 24 ans seulement, le long métrage suit le coureur motocycliste Jack Findlay. Véritable passionné, il quitta son Australie natale en 1961 pour s’attaquer seul au Continental Circus, Grand Prix de vitesse moto, sans sponsors ni mécaniciens attitrés.

Pendant une saison, le jeune cinéaste a suivi Jack Findlay et sa compagne française, Nanou, captant l’action en direct, sans jamais intervenir, posant ainsi les bases de ce qui deviendra le cinéma-vérité. C’est aussi la première fois qu’un réalisateur utilise une caméra embarquée sur une moto.

Composée par le groupe de rock psychédélique Gong, la bande originale de Continental Circus a certainement contribué au côté « culte » du film : les quatre longues plages composée par Dævid Allen, Gilli Smyth et leur bande épousent parfaitement les images de vitesse, d’accidents et parfois de mort.

Sorti en salles en avril 1972, Continental Circus fut timidement édité en VHS dans les années 90, mais ne vit jamais le jour en DVD, malgré d’indéniables qualités. Le curieux pourra toujours jeter son dévolu sur la bande originale de Gong qui a connu plusieurs rééditions sur vinyle et sur CD. Jack Findlay, quant à lui, a quitté l’univers des courses après un grave accident en 1978 et est décédé en 2007 à l’âge de 72 ans.

Publicités

Entry filed under: Une petite musique de film.

Y’a du neuf : des images qui bougent ! Quoi de plus beau que les yeux d’un homme amoureux ?

Un commentaire

  • 1. Georges  |  décembre 24, 2009 à 9:36

    Si ça intéresse quelqu’un, j’ai repiqué la VHS sur DVD et je peux en faire des duplis. La qualité est celle d’une bonne cassette VHS… guylandeuf@yahoo.fr


Articles récents


%d blogueurs aiment cette page :