Une petite musique de film : Le Bal des actrices

janvier 21, 2010 at 2:10 2 commentaires

Dimanche soir dans l’émission Première Séance,

Une petite musique de film se penchera sur

Avec son deuxième long métrage après le troublant et réussi Pardonnez-moi, Maïwenn a confirmé tout le bien qu’on pensait d’elle : non contente de rassembler un casting de choix, Le Bal des actrices effectue un grand écart improbable entre faux documentaire et comédie musicale sans jamais tomber dans le ridicule.

Personnage atypique du cinéma français, Maïwenn s’est essayée à toutes les formes d’expression du septième art et connait donc le sujet sur le bout des doigts. S’entourant d’une armada de comédiennes épatantes, elle égratigne la profession avec audace et malice. Ainsi, Karin Viard interpète l’actrice arrogante qui rêve de percer au États Unis, tandis que Mélanie Doutey va se ressourcer en Inde dans un hôtel quatre étoiles et que Marina Foïs se fait lisser les rides à grands coups d’aiguilles. Et pour rappeler au spectateurs que tout ceci n’est que du cinéma, les parties « documentaires » sont interrompues par des séquences musicales dans la plus grande tradition des comédies d’antan.

Pour que les passages musicaux tiennent la route, il fallait évidemment trouver des compositeurs à la hauteur du projet. Maïwenn a donc fait appel à plusieurs musiciens talentueux : outre Gabriel Yared qui signe les instrumentaux, on retrouve à la composition des chansons la crème de la crème de la jeune chanson française, comme Anaïs, Nina Morato, Pauline Croze, Jeanne Cherhal, Holden et Benjamin Biolay, et, mais aussi Marc Lavoine et Joey Starr qui partage l’affiche avec Maïwenn et fait chanter la très respectable Charlotte Rampling.

Projet casse-gueule sur le papier, Le Bal des actrices dégage pourtant une tendresse et une légereté comme on en voit rarement sur nos écrans grâce à la générosité des onze actrices qui se sont prêtées au jeu. Toutes font preuve d’un merveilleux sens de l’humour, n’hésitant pas à puiser dans leurs propres failles pour interpréter leurs personnages, qu’il s’agisse de Muriel Robin tentant sa chance avec Molière, Jeanne Balibar qui rêve de casser son image d’intello dans des films d’action ou Romane Bohringer, aussi superbe que touchante dans le rôle de l’actrice has been.

Publicités

Entry filed under: Une petite musique de film.

Une petite musique de film : Christiane F. Une petite musique de film : Virgin Suicides

2 commentaires

  • 1. dr frankNfurter  |  janvier 23, 2010 à 4:56

    « Anaïs, Nina Morato, Pauline Croze, Jeanne Cherhal, Holden et Benjamin Biolay, et, mais aussi Marc Lavoine et Joey Starr »

    c’est à dire que là… curieux de nature mais pas masochiste je suis ^^

  • 2. Mademoiselle Catherine  |  janvier 25, 2010 à 1:33

    Bah… ça peut toujours être pire ! Et franchement, les chansons collent bien avec le film.


Articles récents


%d blogueurs aiment cette page :