Une petite musique de film : Moon

avril 22, 2010 at 2:16 4 commentaires

Dimanche soir, dans l’émission Première Séance,

Une petite musique de film se penchera sur

Premier long métrage de Duncan Jones, le film de science-fiction Moon est entièrement porté par la performance du talentueux Sam Rockwell. Il serait néanmoins injuste de négliger le travail du compositeur Clint Mansell qui met en musique la solitude d’un homme complètement isolé du monde.

Lui-même venu du rock – il était leader du groupe Pop Will Eat Itself dans les années 90 – Clint Mansell a toujours su tirer parti de sa singularité pour composer des musiques de film atypiques, telles que Requiem for a Dream, Man on Fire ou The Fountain.

Comme dans le remarquable remake de Solaris par Steven Soderbergh, la bande originale de Moon joue un rôle primordial : les thèmes répétitifs font la part belle aux ambiances électro-acoustiques sombres où Clint Mansell puise une fois de plus dans différentes influences allant du rock au piano classique en passant par de discrètes touches électroniques. Tout comme la bande originale de Solaris composée par Cliff Martinez, celle de Moon possède une vie autonome sans jamais faire de l’ombre aux images : les thèmes intimistes et intrigants possèdent la complexité d’un kaléidoscope, évoluant tout en finesse de l’ombre à la lumière et vice versa.

Publicités

Entry filed under: Une petite musique de film.

Des images qui bougent : Bitches ain’t shit Une petite musique de film : Palermo Shooting

4 commentaires

  • 1. fab  |  avril 23, 2010 à 4:38

    man on fire c’est pas Mansell

  • 2. Mademoiselle Catherine  |  avril 24, 2010 à 4:40

    Mansell a composé quatre instrumentaux pour « Man on Fire ». Il n’a jamais été crédité et n’apparait pas sur l’album, mais les titres sont dans le film. En ce sens, j’estime qu’il a bel et bien contribué à la bande son…
    Sinon, la b.o. est signée Harry Gregson-Williams.

  • 3. Clint Mansell Eastwood  |  avril 26, 2010 à 10:35

    Mon Dieu Fab, c’est comme ça qu’on parle aux demoiselles? « Man on Fire c’est pas Mansell »????
    En plus, la demoiselle a raison… je suis un féru de Mansell depuis ses débuts.
    Renseigne-toi avant… Grossier Merle.

  • 4. Mademoiselle Catherine  |  avril 28, 2010 à 2:35

    Dis donc… quelle intervention !
    Merci Clint Mansell Eastwood 🙂
    Tu reviens quand tu veux !!!


Articles récents


%d blogueurs aiment cette page :