Archive for février, 2011

Une petite musique de film : True Stories

Hier soir, dans l’émission Première Séance,

Une petite musique de film s’est penchée sur

Le septième et avant-dernier album des légendaires Talking Heads est la bande originale de True Stories, film musical réalisé par leur chanteur, David Byrne, sorti en 1986. Four commercial, il n’en devint pas moins culte auprès des fans du groupe new yorkais. En plus d’y faire des apparitions autour de leur chanteur, le groupe a composé neuf titres, dont l’un, le désormais fameux Radio Head, donnera son nom à l’un des groupes les plus populaires des années 90 et 2000 !

Outre les titres des Talking Heads, le film True Stories comprend de nombreux passages chantés par ses acteurs, dont la plupart sont restés inédits sur disque (si l’on excepte leur présence sur des faces B à l’époque pas si lointaine où les gens achetaient encore des 45 tours…).

Le véritable vainqueur de ces True Stories est très probablement le single Wild Wild Life, dernier grand succès des Talking Heads avant leur séparation dont le clip remporta un MTV Video Music Award en 1987.

février 14, 2011 at 4:32

Une petite musique de film : About A Boy

Hier soir, dans l’émission Première Séance,

Une petite musique de film s’est penchée sur

Pour l’adaptation en 2002 du livre About A Boy de Nick Hornby, grand mélomane devant l’éternel, les frères Weitz ont eu la brillante idée de faire appel à Damon Gough alias Badly Drawn Boy pour en composer la musique originale. « Originale », c’est le mot, en effet, puisque ces seize vignettes musicales s’écoutent comme un album à part entière du troubadour anglais qui crée des ambiances peut-être pas si joyeuses et sautillantes qu’il n’y paraît, à l’image du film qu’elles accompagnent puisque sous couvert de comédie, About A Boy aborde surtout le thème des parents célibataires et de la paternité avec beaucoup de tact et d’humour.

S’éloignant volontairement de l’album The Hour of Bewilderbeast qui fit sa gloire deux ans auparavant, Badly Drawn Boy a composé ici des chansons que n’auraient pas reniées Elliott Smith. Une similitude somme toute logique puisque, pour sa première collaboration avec un producteur, le musicien britannique a choisi Tom Rothrock, co-producteur du songwriter américain depuis la bande originale de Good Will Hunting en 1997 jusqu’à sa mort en 2003.

Collection de chansons pop entêtantes, la bande originale de About A Boy brille, tout comme le film, par son apparente légèreté, malgré la douloureuse absence sur ce disque de Killing Me Softly revu et corrigé par Nicholas Hoult et Hugh Grant…

février 7, 2011 at 11:01


Articles récents