Une petite musique de film : 28 Days Later

avril 11, 2011 at 9:35

Hier soir, dans l’émission Première Séance,

Une petite musique de film s’est penchée sur

Retour très attendu du réalisateur Danny Boyle après le succès mitigé de l’adaptation du roman The Beach d’Alex Garland, 28 Days Later réinvente en l’an 2002 le film de zombies avec l’aide du même auteur. Film d’horreur des temps modernes, il tient autant du drame social que de la critique politique. Un subtil mélange des genres que l’on retrouve jusque dans sa bande originale composée par l’Anglais John Murphy qui deviendra un fidèle collaborateur de Danny Boyle après ce premier travail en commun.

Multi-instrumentiste autodidacte, le compositeur débuta sa carrière dans les années 80 en accompagnant différents groupes et artistes avant de se diriger vers les musiques de film dans les années 90. Il plaide ainsi coupable pour les musiques originales de Lock, Stock and Two Smoking Barrels ainsi que Snatch de son compatriote Guy Ritchie, de même que du remake par Dennis Iliadis de La dernière maison sur la gauche ou de la comédie Kick-Ass.

Chaleureusement accueilli tant par le public que par les critiques, 28 Days Later est porté par les compositions aériennes de John Murphy, puisant pour quelques titres dans le répertoire classique et contemporain, avec entre autres l’entêtant A.M.180 de Grandaddy.

Publicités

Entry filed under: Une petite musique de film.

Une petite musique de rediffusion, suite et fin Good bye folks !


Articles récents


%d blogueurs aiment cette page :